Les nano-objets, où sont-ils ?

jeudi 22 avril 2010

Aujourd’hui, le nano est d’abord une unité de longueur, le milliardième (10-9) de mètre. Cette taille est à peu près le diamètre d’un nanotube de carbone ou le diamètre de la double hélice de la molécule d’ADN, contenant l’information génétique. C’est aussi la taille de très nombreuses molécules organiques.

GIF - 27.6 ko

Représentation d’un nanotube de carbone

Un nanotube de carbone est l’enroulement d’une seule feuille de graphite (graphène) composée d’atomes de carbone sur elle même. Si son diamètre est nano, sa longueur peut être considérable (presque le millimètre). Cette structure a des propriétés de conduction électrique si exceptionnelle qu’on envisage de les utiliser pour l’électronique (entre autre, pour des écrans de télévision flexibles).

GIF - 19.7 ko

Représentation d’une double hélice d’ADN

L’ADN est une molécule biologique complexe qui spécifie l’information génétique. Elle est constituée de deux hélices reliées par des ponts (composés de brins Adéline/Thymine et Cytosine/Guanine complémentaires). Les brins complémentaires sont à la base de la reconnaissance et de la construction d’objets biologiques. La taille d’un brin d’ADN est de 110 nanomètres (un dixième de micron), mais si on le « déplie », sa longueur dépasse le centimètre. De nombreux autres exemples provenant de la chimie et du magnétisme peuvent être donnés. Tout ces objets ont la même taille et peuvent être observés avec les même outils. Les techniques de fabrication et d’assemblage de ses objets sont souvent similaires. C’est pourquoi on parle d’une convergence des disciplines scientifiques à l’échelle du nanomètre. Les nanosciences sont par essence pluridisciplinaires.


Les nanos c'est: