Table ronde grand public

Téléchargez le programme


L’innovation dans les nanos, mythe ou réalité ?

Animée par Corinne CHANEAC, Directrice du C’Nano et Nathalie MIGNET, Présidente de SFNano, cette table ronde grand public avait pour objectif d’échanger autour des enjeux sociétaux et économiques de l’innovation dans les nanotechnologies et sur les nanomatériaux, pour des applications dans les secteurs de la santé, de l’énergie et de l’environnement.

Organisée lors de la première soirée du congrès scientifique « The SFNano – C’Nano joint Meeting 2019 », cette table ronde a réuni plusieurs personnalités à la fois scientifiques, industrielles, politiques et institutionnelles. Elle a tout d’abord été introduite par un discours de Denis HAMEAU, Vice-Président ESS de la région Bourgogne-Franche-Comté (BFC), Conseiller Délégué ESRI Dijon Métropole et Chargé du projet OnDijon Human Smart Sustainable City, suivi de Fabien THOMAS, Adjoint au directeur scientifique référent du CNRS pour la région BFC. L’introduction de la table ronde a ensuite été poursuivie par une intervention d’Olivier SPALLA, Responsable du Département « Scientifique Sciences Physiques, Ingénierie, Chimie et Energie » de l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) sur les outils de financement de la recherche et de l’innovation dans les « nanos » au sein de l’ANR.


De gauche à droite : Corinne CHANEAC (Sorbonne Univ. – LCMCP, C’Nano), Nathalie MIGNET (CNRS – UTCBS, SFNano), Fabien THOMAS (CNRS – DGDS), Olivier SPALLA (ANR), Claire AUPLAT (Univ. Paris Dauphine – DRM), Denis HAMEAU (Région BFC – Métropole de Dijon), Elias FATTAL (Univ. Paris Sud – IGPS), Lauriane D’ALENCON (Solvay)

Les trois personnalités scientifiques invitées, reconnues pour leurs activités dans le domaine des nanosciences, nanotechnologies et nanomédecine, sont alors intervenues successivement pour présenter leur expérience en matière d’innovation et échanger sur leur vision de la valorisation de la recherche à l’interface académie-industrie : Lauriane D’ALENCON, Ingénieure chez Solvay sur les nanomatériaux, Elias FATTAL, Professeur à l’Université Paris Sud en nanomédecine et Claire AUPLAT, Professeure à l’Université Paris Dauphine en management de l’innovation sur les nanos. Chaque orateur a pu témoigner de son expérience et répondre aux nombreuses questions soulevées par le public.



Les échanges entre le public et les professionnels issus de différents secteurs d’activités et thématiques de recherche ont permis de croiser les regards sur l’innovation dans les « nanos » : ces échanges ont mis en lumière les recherches ayant conduit à des avancées scientifiques et des développements technologiques majeurs et à fort potentiel d’innovation pour répondre aux attentes économiques et sociétales actuelles. Ces échanges ont également été l’occasion de revenir sur l’articulation académie-industrie entre recherche et développement en fonction des secteurs et des filières.

Cette table ronde a rassemblé près de 150 participants dont une cinquantaine de personnes issues du grand public, parmi lesquelles de nombreux lycéens et professeurs. Une centaine de congressistes s’y sont également joints afin de participer aux échanges avec les orateurs et le grand public.



Enfin, pour clôturer l’évènement, Nathalie LIDGI-GUIGUI, Maitresse de Conférence à l’Université Paris Nord, a présenté un serious game qu’elle a développé avec Julien BOBROFF, Professeur à l’Université Paris Sud : ce jeu pédagogique, intitulé « la fabrique du nano » présente les plateformes technologiques dans les « nanos ». Afin d’en savoir plus sur ce jeu, le public a été invité à participer à un atelier d’animation sur un stand animé par l’enseignante-chercheuse. La soirée s’est clôturée par un cocktail dinatoire organisé autour des exposants industriels et posters scientifiques invitant à un échange entre scientifiques, industriels et grand public.