Congrès Nanoscale 2022

Mise à jour sur l'état de la recherche, rencontres, échanges et débats, voici quelques éléments au programme du congrès Nanoscale 2022 !

Organisé par le laboratoire SPPIN (CNRS / Université de Paris) en partenariat avec le Centre BINA (Institute for Nanotechnology and Advanced Materials) de l’Université Bar-Ilanen en Israël, ce congrès fait partie du projet EU Eureka! Eurostars NANOSCALE, et vise également à disséminer les résultats obtenus.

Lors de cet évènement -soutenu par le C’Nano- vous pourrez retrouver Ariel Levenson (CNRS – C2N) qui interviendra comme représentant du C’Nano.

Ce congrès se tiendra du 6 au 8 avril 2022,  à l’Université Paris Cité (Paris 6ème).

Contexte

Assistez au congrès Nanoscale-2022

Depuis plus de 20 ans, les “nanosciences”, “nanotechnologies”, “nanodispositifs”, etc. sont présents dans presque tous les domaines de la science et de notre vie quotidienne. Cependant, nous manquons toujours d’un appareil fiable qui pourrait mesurer les distances nanométriques.

nanoscale-2022-2

Objectif

  • Ce congrès fournira une mise à jour sur l’état actuel de la recherche sur la fluorescence de surface
  • Il rassemblera également une communauté dynamique d’universitaires et d’industriels afin d’enclencher de futures collaborations et innovations.
  • Nanoscale 2022  vise également à ouvrir la communauté et à encourager les demandes de subventions, de suivi d’actualités.

À travers de multiples sessions thématiques, le congrès Nanoscale 2022 explorera les bases, l’état actuel et les applications de la fluorescence de surface et des techniques associées. Des thématiques non encore ciblées seront évoquées, notamment la pharmacologie/toxicologie, les sciences de l’environnement, ainsi que les instituts de normalisation nationaux et européens.

Intervenants

  • Frédérique de Fornel (CNRS – ICB, Dijon) keynote
  • Maia Brunstein (I. Pasteur – Imag-IdA, Paris)
  • Nicolas Demaurex (Univ. Genève, Suisse)
  • Thierry Galli (INSERM – IFM, Paris)
  • Andreas Guse (Univ. Hamburg, Allemagne)
  • Yuval Garini (Technion – BME, Israël)
  • Rodolphe Jaffiol (UTT – L2n, Troyes)
  • Gerhard Schütz (TU Vienne – Biophysics, Autriche)
  • Kaitlin Szederkenyi (Univ. de Turin, Italie)
  • Chris Yip (Univ. de Turin – Biochemistry, Toronto)

Comité scientifique

  • Martin Oheim (CNRS – SPPIN, Paris)
  • Marc Guillon (Univ. Paris – SPPIN, Paris)
  • Carine Julien (Univ. Paris – SPPIN, Paris)
  • Adi Salomon (Bar-Ilan Univ., Israël)
  • Yossi Abulafia (Bar-Ilan Univ., Israël)
  • Racheli Ron (Bar-Ilan Univ., Israël)

Contact

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook