Missions et activités

Missions

Le C’Nano est une unité d’appui et de recherche (UAR) au service de la communauté scientifique dans les nanosciences et de sa tutelle, le CNRS. Elle a pour mission de promouvoir la recherche, l’innovation et la formation dans les nanosciences et de faciliter les synergies et collaborations interdisciplinaires en France. L’unité s’appuie sur une expérience de plus de dix ans d’un réseau national et de Groupements de Recherche (GdR) territoriaux interdisciplinaires, dans la structuration de la communauté scientifique travaillant dans le domaine des nanosciences.

Activités

Depuis sa création en 2004, le C’Nano mène des actions et des partenariats à l’échelle française, européenne et internationale autour de quatre axes :

Le soutien à la recherche dans les nanosciences à travers l’organisation et le soutien de différentes actions d’animation scientifique pluridisciplinaires : organisation d’un congrès national annuel, de journées thématiques, de workshops scientifiques nationaux ou bilatéraux sur différentes thématiques en lien avec les nanosciences…

La création et la promotion d’interfaces entre recherche académique et industrie, visant en particulier à la sensibilisation au partenariat industriel et à l’innovation, et à l’insertion professionnelle des jeunes docteurs en nanosciences : création de réseaux de partenaires, programme de soutien à l’entrepreneuriat, etc.

La promotion de la formation en nanosciences, des échanges avec la société et de la diffusion du savoir vers le grand public : mise en place de formations “nanos” niveau master, organisation et soutien d’écoles thématiques et d’évènements de vulgarisation scientifique (cafés des sciences, expositions grand public, actions vers les lycées…). 

La mise en œuvre d’études de prospective et d’intelligence économique pour accompagner le développement des nanosciences et des nanotechnologies à toutes les échelles (recherche, formation, innovation) : identification des signaux faibles, évaluation des opportunités d’innovation et de l’impact socio-économique des “nanos”. 

Interdisciplinarité

L’interdisciplinarité est une caractéristique forte du C’Nano et des laboratoires qu’il fédère. Le C’Nano recense plus de 300 laboratoires et 560 équipes de recherche français, et fédère près de 7000 scientifiques (chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants, postdoctorants…) dans toutes les disciplines couvertes par les nanosciences : chimistes, physiciens, ingénieurs, biologistes, (éco-)toxicologues, médecins, économistes, juristes, philosophes, etc.

Les thématiques de recherche sont extrêmement variées et couvrent la synthèse de nanomatériaux, la nanophotonique, la spintronique, la nanoélectronique, la nanofabrication, la nanocaratérisation, la nanomédecine, la nanotoxicité, les nanosystèmes bio-inspirés, l’imagerie à l’échelle “nano”, les aspects normatifs et réglementaires et la perception sociale des “nanos”.   

Tous les grands organismes de recherche et d’enseignement supérieur sont représentés au sein du réseau : le CNRS, 48 universités, 44 écoles d’ingénieurs (ENS, Mines, INSA, Centrale, IOGS…), le CEA, le LNE, l’ONERA, l’INSERM, I’INRA…, ainsi que des grands instruments comme le Synchrotron SOLEIL.

Chimie

37%

Physique

29%

Ingénierie & systèmes

17%

Biologie

12%

Sciences humaines et sociales

2.6%

Information et interactions

1%

Environnement

0.4%

Données du C’Nano, d’après un recensement réalisé en 2012