Offre de thèse sur la nanostructuration et la fonctionnalisation de surfaces

Nanostructures métalliques revêtues et fonctionnalisées pour applications SERS

Ce projet de thèse de trois ans, sera mené dans le cadre d’une collaboration entre deux laboratoires français : l’Institut Pprime (CNRS / ISAE-ENSMA / Université de Poitiers) et l’Institut des Matériaux Jean Rouxel (IMN, Univ. Nantes / CNRS).

Le ou la doctorant(e) contribuera au projet FUNSERS (financé par le Labex “Interactifs”) qui vise à développer un nouveau type de substrats SERS (Surface Enhanced Raman Spectroscopy) pour des applications de détection et constitués de réseaux périodiques 2D de chaines de nanoparticules métalliques fortement couplées, et enterrées sous une fine couche de matériau diélectrique. Le projet s’articule autour de plusieurs axes scientifiques :

  • L’élaboration de surfaces nanostructurées et fonctionnalisées
  • L’étude de l’amplification du champ proche plasmonique en fonction de la longueur d’onde d’excitation laser
  • Les interactions plasmon/molécules-sondes.

Il s’appuie sur la complémentarité des compétences et des moyens expérimentaux disponibles à l’Institut Pprime (équipe PPNa) à Poitiers et à l’Institut des Matériaux Jean Rouxel (équipe PMN) à Nantes.

Mots-clefs : Dépôt physique en phase vapeur ; Nanostructuration/fonctionnalisation de surface ; Nanoparticules ; Plasmons de surface localisés ; Spectroscopie optique et Raman ; Capteurs à effet SERS 

Date de démarrage : entre septembre et décembre 2021

Télécharger l’offre en français ou en anglais



Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook